Temps de lecture : 3 minutes

Bouton = chocolat ?

+

Pas de boutons,
pas de chocolat ?

Selon plusieurs études, il semblerait que l’acné ait une composante chocolatée.

La preuve en chiffres : presque 5 boutons de plus au compteur pour des étudiants ayant mangé une barre de chocolat[1] !

+

Petits carrés,
grands effets

Les coupables pourraient être les flavonoïdes contenus dans le cacao dont l’effet serait PRO-inflammatoire. Ces mêmes flavonoïdes normalement célèbres pour leurs effets ANTI-inflammatoires… Tout n’est pas totalement clair sur cet effet cacaoté.

Ce que nos Docteurs peuvent vous affirmer cependant, c’est que le sucre et le lait présents en grande quantité dans certains chocolats jouent un rôle important dans la survenue des boutons.

+

Noir c’est noir,
mais il y a de l’espoir

Pas de panique, tous les chocolats ne sont pas à bannir de votre kit « SOS réconfort ».

Le chocolat noir est celui qui aggrave le moins l’acné[1]

La solution pour les aventuriers : passer au grand cru 100% cacao… mais si vous n’êtes pas adepte de l’amertume, changer votre chocolat au lait ou blanc (qui entre nous n’est pas vraiment du chocolat mais plutôt une tablette de sucre) contre du noir (au moins à 80%)  , vous permettra déjà d’avoir le moral au beau fixe sans trop de boutons !

Cette histoire de chocolat n’est qu’un amuse-bouche de ce que vous pourriez apprendre en réalisant le diagnostic que nos Docteurs vous ont préparé. Alors rentrez en consultation et recevez des conseils adaptés à VOTRE acné.

Références

[1] THE IMPACT OF CHOCOLATE CONSUMPTION ON ACNE VULGARIS, GREGORY R. DELOST, DO, MARIA E. DELOST, PhD, AND JENIFER LLOYD, DO, FAAD


[2] Association Between Dietary Practices and Acne in Young Adults; A Review